Vivre avec un chien

Comment voit un chien ?

Le chien est un animal qui peut être très expressif. On dit souvent de certains chiens qu’il ne leur manque que la parole. Leur regard peut exprimer une multitude d’émotions, comme la joie, la tristesse, l’étonnement, la peur ou encore l’agressivité. Il y a donc clairement une interaction entre les humains et les chiens, et cette communication passe en partie par le regard. Cela reste notre vision des choses, mais de son côté, comment voit un chien ? Nous voit-il en couleur ou en noir et blanc ? Voit-il flou ou au contraire a-t-il l’oeil aiguisé ? Voit-il la nuit ou pas du tout ? Découvrez toutes les réponses à ces questions. 

comment voit un chien

La vision du chien selon 4 critères

On sait que la vue n’est pas le sens le plus important chez le chien, qui se sert plus volontiers de son odorat ou de son ouïe. Mais cela ne veut pas dire qu’il voit mal. Comme les nôtres, les yeux du chien sont munis d’une rétine. Cette rétine est une membrane qui tapisse le fond de l’oeil. Elle est équipée de cellules photosensibles : les bâtonnets qui permettent de voir la lumière, et les cônes qui permettent de distinguer les couleurs.

La qualité de la vision d’un être vivant se détermine selon 4 critères : 

  1. Le champ visuel

Le champ visuel représente la largeur du panorama que l’on distingue en regardant droit devant soi. L’étendue du champ de vision dépend de la position des yeux. Plus les yeux sont rapprochés, plus le champ visuel est étroit. Pour comparaison, l’homme dispose d’un champ de vision de 180 à 190° et la poule voit à 300°, grâce à ses yeux très écartés. Selon la race, le chien possède un angle de vue de 250 à 287°.

  1. L’acuité visuelle

L’acuité visuelle se caractérise par la faculté de distinguer les détails. Elle n’est pas très développée chez le chien, qui a une vision moins précise que la nôtre. L’acuité visuelle détermine la netteté de la vision. Le chien est donc myope, sa vision devient floue au delà de 5 mètres !  

  1. La perception des mouvements

Même si la vue du chien est moins précise que celle de l’être humain, sa capacité à distinguer les mouvements est meilleure. En effet, le chien perçoit 50 images par secondes alors que nous n’en distinguons que 20. Combinée avec son flair, cette faculté en fait un bien meilleur chasseur que nous ! 

  1. La distinction des couleurs 

Cassons tout de suite une idée reçue : non, le chien ne voit pas en noir et blanc. Il perçoit les couleurs, mais d’une façon différente de la nôtre. L’oeil humain possède 3 types de cônes, qui nous permettent d’avoir une vision trichromatique. C’est ainsi que nous distinguons les 3 couleurs primaires.

Le chien, lui, ne dispose que de deux types de cônes. On dit donc qu’il a une vision dichromatique. Pour imaginer comment voit un chien, il faut se dire qu’il ne voit pas le camaïeu qui va du rouge à l’orange. Ses deux palettes vont du bleu au violet et du vert au jaune. Sa vision peut s’apparenter à celle d’un daltonien.

A lire également : comprendre le langage corporel du chien

La vie de la vue du chien 

La vue du chiot

À la naissance, le chiot est aveugle. Ses yeux sont fermés et ses paupières sont soudées. Il se dirige grâce à son odorat pour aller téter le lait maternel. Ses yeux s’ouvrent au bout de 10 à 15 jours, et sa vue sera complètement développée au bout de six semaines environ. Le chiot aura alors la même vision qu’un chien adulte.

Comme pour l’être humain, la vue du chien évolue au cours de son existence, et baisse avec l’âge. La cécité n’est d’ailleurs pas rare chez le chien âgé, mais certaines races sont plus prédisposées que d’autres. 

vision nocturne du chien

Et la nuit, comment voit un chien ? Dans un environnement nocturne, le chien voit mieux que nous car sa rétine contient beaucoup plus de bâtonnets qui permettent de distinguer la lumière. De plus, sous la rétine du chien se trouve le tapetum lucidum, plus simplement appelé le tapis. Il s’agit en fait d’une couche réflective qui renvoie la lumière sur la rétine. Une lampe de poche intégrée, en quelque sorte. C’est ce tapetum lucidum qui fait briller les yeux du chien la nuit.

Au même titre que nous, le chien peut souffrir de certaines pathologies, comme la cataracte ou le glaucome, par exemple. Vers l’âge de 7 ou 8 ans, pensez à faire contrôler la vue de votre compagnon par le vétérinaire qui procédera aux examens nécessaires afin d’établir un diagnostic.