Vivre avec un chien

Quel est le langage corporel du chien ?

Chiot marron et blanc dans l'herbe avec l'air étonné

« Si seulement il pouvait parler » : voilà une pensée que tous les propriétaires de chien ont bien dû avoir un jour ! En effet, on est parfois frustré de ne pas comprendre ce que notre compagnon à quatre pattes essaie de nous faire savoir, ses grands yeux fixés sur nous dans l’attente d’une réaction.

Que faire si son chien grogne par exemple ? Ou lorsque ses poils se hérissent ? Est-il vrai qu’un chien remue la queue lorsqu’il est content ? Nous allons tenter de lever le voile sur le langage corporel du chien  !

Langage corporel du chien : zoom sur la signification des différentes attitudes corporelles du chien

Si nous sommes incapables de bouger nos oreilles – à l’exception de quelques rares élus – ce n’est pas pour autant le cas de nos amis canins ! Un bruit et leurs oreilles se dressent immédiatement, à moins qu’elles ne se tendent vers l’avant ou ne soient pendantes. Ils communiquent également en remuant leur queue ou en donnant la patte.

Alors, que veut dire notre chien lorsqu’il bouge une certaine partie de son corps ?

Remuer la queue

Un chien qui remue la queue ne manifestera pas forcément son contentement : si la queue est basse, il exprime au contraire plutôt de la crainte, de l’inquiétude. Peut-être est-il angoissé à l’idée de vous voir partir de la maison ? Dans ce cas nous vous conseillons notre article expliquant la manière de gérer l’anxiété de la séparation chez un chien.

Lorsqu’il est heureux, il bougera en effet sa queue, mais si elle remue fortement, en hauteur, cela peut aussi être un moyen de montrer sa supériorité.

Bouger les oreilles

Si votre chien couche brusquement les oreilles, c’est qu’il se sent en danger ou qu’il est inquiet. Au contraire, il penchera ses oreilles vers l’avant quand il prête attention à un événement, qu’il est curieux.

dans le langage corporel du chien, un animal qui se sent bien aura généralement les oreilles dressées, penchées vers l’avant. Elles seront légèrement écartées lorsqu’il sera dans une attitude agressive, prêt à attaquer.

Chiot l'air inquiet sur un lit
Source : Unsplash

Hérisser le poil

C’est rarement bon signe : ou votre chien a peur, et son poil se hérisse un peu comme quand nous avons la chair de poule, ou au contraire il cherche par là à se grandir, à se donner un air plus imposant. Lorsque c’est le cas, il faut se méfier, cela signifie que le chien cherche à dominer son adversaire, qu’il est dans une logique d’affrontement.

Donner la patte

Il arrive souvent, lorsque l’on est assis à son bureau ou à une table, que notre chien vienne nous tendre la patte ou la pose sur notre jambe. Il cherche ainsi à attirer notre attention, il demande sans doute une session « câlin » ou jeu, ou réclame peut-être de la nourriture !

Lécher

Il s’agit le plus souvent d’un geste positif : les chiens vont se lécher le visage entre eux pour se montrer leur affection, comme le font des chiots ensemble ou à la manière d’une mère avec ses petits. Ce geste peut aussi montrer qu’un chien cherche à apporter du réconfort à l’animal ou à la personne qu’il lèche – vous le saurez la prochaine fois que votre chien vous bavera avec application sur les mains !

En revanche, si un chien en lèche un autre alors que celui est dans une posture couchée, cela montrera un rapport de domination.

Grogner ou aboyer

Tous ces gestes s’accompagnent bien souvent de bruits : votre chien vous parle à sa manière !

Un chien qui grogne donne un avertissement, le plus souvent pour montrer qu’il a mal ou qu’il se sent menacé. Il vaut donc mieux prendre ceci au sérieux et chercher quel est le problème, afin d’éviter une réaction plus violente !

Tandis que s’il aboie, ce n’est pas forcément pour exprimer un malaise : un chien heureux de retrouver son maître ou de jouer avec lui peut aboyer pour manifester sa joie, ou encore pour créer un lien avec un autre chien. Et certains chiens sont bien plus bavards que d’autres ! Enfin, beaucoup de chiens aboient lorsqu’ils s’ennuient (voir nos conseils lorsque l’on a un chien en appartement).

Chien berger noir et blanc posture curieuse
Source : Unsplash

Les postures du chien selon son humeur

L’attitude générale de votre chien ne sera pas la même selon son état d’esprit. Même sans connaître avec précision la signification de chacun des gestes de son chien, on arrive généralement assez bien à déterminer si ce dernier est plutôt heureux ou au contraire angoissé ! Ce qui nous prouve l’incroyable efficacité du langage corporel du chien, qui parvient à nous communiquer son humeur simplement en bougeant différemment.

Calme

La posture « normale » de votre chien sera la suivante : pattes droites, queue reposant de manière détendue, tête et oreilles relevées, langue pendante et babines non retroussées. Votre chien vous regarde avec un air affectueux et semble vous « sourire ».

Curieux

Si soudain votre chien est intéressé par un événement (par exemple ce paquet de chips que vous venez d’ouvrir et auxquelles il lui plairait bien de goûter), il va se montrer plus alerte. Un peu à la manière d’une personne qui relève brusquement la tête lorsqu’on l’appelle !

Chien noir et blanc attentif à ce que dit ou fait son maître
Source : Unsplash

Sa queue va remonter, il va se pencher vers l’avant, fermer la bouche et fixer du regard l’objet de son attention. Ses oreilles sont pliées et tendues vers l’avant, et tout son corps légèrement redressé. Tout dans son attitude exprime une attention extrême, on le voit réfléchir intensément.

Heureux, joueur

Pour bien comprendre le langage corporel du chien, un animal ayant envie de jouer va se dandiner ou sautiller, parfois se pencher vers l’avant et remuer l’arrière train : en bref, il ne tient plus en place ! Il lui arrive parfois de nous courir autour, ou d’aller chercher lui-même son jouet pour le déposer à nos pieds, la langue pendante, les oreilles levées et les yeux brillants. Vous n’y couperez pas, c’est le moment de jouer avec lui !

Inquiet

L’attitude d’un chien stressé sera complètement le contraire de celle d’un chien curieux : au lieu de se tendre vers l’avant, de se relever, le chien va se ratatiner sur lui-même, affaisser sa tête, sa queue et plier les pattes.

Dalmatien caché derrière un fauteuil et l'air effrayé
Source : GettyImages

Ses oreilles seront en arrière et il est même possible que votre chien couine ou gémisse un peu, pour exprimer son inquiétude. Mieux vaut dans ce cas l’éloigner de la source de sa peur ou le rassurer calmement si vous-même ne comprenez pas quel est le problème.

Angoissé + agressif

Certains chiens peureux peuvent se montrer très agressifs, pas par volonté de dominer, mais réellement parce qu’ils ont peur ! Il est donc important de surveiller ce genre de comportement afin d’éviter que votre chien n’en attaque d’autres dans la rue ou ne s’en prenne à vous.

Sa posture sera, comme lorsqu’il est inquiet, très basse, affaissée, mais il va surtout rentrer sa queue entre ses pattes et hérisser son poil. Ses oreilles seront encore plus tendues en arrière et ses babines retroussées, afin de dévoiler ses dents.

Chien gris montrant les dents et prêt à attaquer
Source : GettyImages

Agressif, prêt à attaquer

On reconnait immédiatement ce genre d’attitude, car le chien indique très clairement qu’il est « dangereux » : il montre ses crocs, grogne, a le poil hérissé et surtout, a le corps relevé, raide, très tendu. La queue est hérissée et relevée elle aussi, et les oreilles écartées, vers l’avant. Ce n’est donc pas une attitude à prendre à la légère, un chien avec ce comportement est prêt à attaquer !

*

Grâce à ce petit guide du langage corporel du chien, vous pourrez maintenant apprendre à mieux déchiffrer le comportement de votre compagnon à quatre pattes et comprendre ses changements d’humeur !