Races de chien

​Husky de Sibérie : caractère, prix, éducation, entretien

Un husky dans un jardin

Le husky de Sibérie attire par son élégance et ses yeux aux couleurs hypnotiques. Apprécié comme chien de compagnie, le husky a des besoins spécifiques à connaître. Ce chien au caractère bien trempé aime sa tribu tout en préservant son indépendance. Mais quel est le prix d’un husky ? Quels soins faut-il prodiguer à ce type de chien ? Voyez ci-après.

Caractéristiques du husky de Sibérie

C’est un chien de taille moyenne et à l’allure légère, vive et élégante. Son poil est droit et dense. Sa fourrure peut être de couleur noire, blanche ou grise. Le husky de Sibérie mâle fait 54 cm à 60 cm de haut pour un poids qui varie entre 20 kg à 28 kg. La femelle est légèrement plus petite. Sa hauteur est de 50 cm à 56 cm avec un poids allant de 16 kg à 23 kg. Cette race de chien a des yeux en forme d’amande bleus, marron, vairons ou hétérochromes.

Origine du husky de Sibérie

Son origine remonte à plus de 2000 ans. Utilisé par le peuple des Chukchis pour tirer les traineaux, il est introduit en Alaska au début du XXe siècle par un marchand de fourrure russe. Reconnu en 1930, il arrive en France dans les années 1970. Malgré le prix du husky de Sibérie, ce chien est apprécié par les familles.

Caractère d’un husky de Sibérie

Le husky de Sibérie est attaché aux membres de sa tribu. Il est indépendant, mais aime vivre au milieu des siens. Le chiot aime jouer. Adulte, il préfère la pratique d’activités en solo. Cependant, il ne reste jamais isolé.

Ce chien est intelligent. Il comprend les ordres, mais ne les exécute que si ce que vous lui demandez lui semble logique. De caractère jovial et confiant, il n’est pas agressif. Cependant, s’il sent que sa tribu est en danger, il peut montrer ses dents aux inconnus qui lui tournent autour.

Est-ce un chien pour les enfants et les personnes âgées ?

Le husky de Sibérie est un bon compagnon pour les enfants même s’il tend à ignorer les tout petits. Avec un besoin d’exercices quotidiens, cette race de chien est incompatible avec les personnes âgées. Ces dernières adoptent en général une vie sédentaire et ne peuvent répondre aux demandes de dépenses physiques du chien.

Cohabitation avec les chats et les autres chiens

Le husky de Sibérie possède un instinct de prédation développé. Il a tendance à chasser de petites proies. De ce fait, la cohabitation avec les chats est déconseillée. En revanche, les chiens de cette race s’entendent bien avec ses congénères surtout lorsqu’ils ont reçu une socialisation de qualité. Cependant, le husky de Sibérie saura se défendre quand c’est nécessaire. Soyez vigilant lors des premières rencontres.

Éducation du husky de Sibérie

Vous venez d’adopter un husky de Sibérie ? Commencez son éducation dès son plus jeune âge. De caractère indépendant, votre compagnon à quatre pattes n’en fait souvent qu’à sa tête. Il a besoin d’un encadrement fort. Pour obtenir une bonne coopération de ce type de chien, établissez une relation de confiance solide avec lui.

Besoins d’un husky de Sibérie

Le husky de Sibérie est un excellent chien de travail. Afin de stimuler ses facultés et le garder en bonne santé physique et mentale, veillez à combler ses besoins.

Son habitat

Tout d’abord, sachez que votre husky supporte très mal la vie en appartement. Une maison avec jardin est plus adaptée à son grand besoin d’espace. Cependant, c’est un chien très fugueur, car il n’a aucune notion de territoire. Il peut, lorsque l’envie le prend, partir à la découverte du monde. Sécurisez votre habitation afin d’éviter de le perdre.

La solitude

Indépendant, le husky de Sibérie est le portrait même d’un chien de race primitive. Il reste néanmoins attaché à son maître et n’aime pas la solitude. À l’origine, c’est un chien de traineau qui vit en meute. Il ne peut rester solitaire et a besoin de son groupe social pour s’épanouir.

Le husky de Sibérie peut devenir destructeur quand il s’ennuie. Même s’il aboie peu, il a tendance à faire le loup. Il devient bavard lorsqu’il est désœuvré.

Cet article peut également vous intéresser : Quelle race de chien peut rester seule ?

Exercices

Le husky de Sibérie a besoin d’être stimulé pour être bien dans sa peau. Offrez-lui de longues promenades au quotidien. Des sessions de sport de traction comme le cani-cross sont les bienvenues. Ce chien raffole également d’activités de pistage comme le cani-rando.

Soins et entretiens pour un husky de Sibérie

Le husky de Sibérie fait partie d’une race rustique. Il est doté d’une santé remarquable. Sa durée de vie est de 13 ans environ.

Santé et hygiène

Le husky de Sibérie est sujet à certains cancers, aux maladies cardiaques, à la cataracte ou encore aux troubles digestifs.

Pour son entretien, veillez à un brossage hebdomadaire du poil. Un à deux bains par an lui feront le plus grand bien. D’autres soins sont fortement conseillés :

  • couper les ongles ;
  • nettoyer les oreilles et les yeux ;
  • brosser les dents.

Alimentation

L’alimentation du husky de Sibérie doit être riche en protéine et en lipides. Un apport de 400 g à 600 g de viande par jour est idéal. Complétez les repas avec un os à moelle ou des friandises à mâcher. Ce chien peut également être nourri avec des croquettes industrielles adaptées au chien nordique.

Prix d’un husky de Sibérie

Le prix d’un husky de Sibérie est de 900 euros en moyenne. Il peut monter jusqu’à 1700 si le chien fait partie d’une lignée plus haute. Comptez environ sur un budget de 40 euros par mois pour subvenir aux besoins de votre compagnon à quatre pattes.

Le husky de Sibérie est un chien intelligent et attachant. Cependant, il n’est pas à mettre dans les mains d’un maître novice. Faites appel à un professionnel de l’éducation canine si nécessaire pour établir une cohabitation harmonieuse avec votre animal de compagnie.