Vivre avec un chien

Combien de temps peut-on laisser un chien seul ?

Chien couché sur le sol d'une maison avec un regard triste
gettyimages.fr

Spoiler : les chiens ne sont pas faits pour rester seuls pendant de longue période. Pourtant, laisser son toutou seul à la maison est souvent inévitable, notamment en pleine semaine, quand on se rend au travail. Ce n’est certes pas la situation idéale mais il y a quelques habitudes à mettre en place pour que le chien ne souffre pas de cette solitude.

Mon chien peut-il supporter une journée tout seul ?

Beaucoup de personnes se demandent combien de temps ils peuvent laisser leur chien tout seul. Et, si vous lisez cet article, c’est que vous vous le demandez aussi. La bonne réponse est et restera toujours : le moins de temps possible.

Un chien n’est pas fait pour vivre seul ; il a besoin de la présence de ses maîtres non seulement pour recevoir de l’attention mais aussi pour répondre à ses besoins primaires. La règle d’or est donc de limiter les longues périodes d’absence.

Deux personnes sur le point de sortir de la maison et un chien allongé dans le couloir
gettyimages.fr

Boulot, repas chez des amis, rendez-vous chez le médecin, imprévus… Certaines obligations se mettent forcément entre vous et votre chien. Peut-il supporter rester seul toute la journée ? Dans la plupart des cas, la réponse est oui, à condition que cette période n’excède pas 8 heures.

Certains propriétaires se demandent également combien de temps un chien peut rester sans manger. C’est simple : le repas doit être servi à un chien une seule fois par jour, avec une quantité proportionnelle à sa corpulence. Ne lui laissez pas de la nourriture à outrance dans sa gamelle pour qu’il « tienne la journée » : ce pourrait entraîner des problèmes de santé et de poids.

Combien de temps mon chien peut-il se retenir de faire ses besoins ?

C’est l’une des principales préoccupations des propriétaires : mon chien va-t-il faire ses besoins partout dans la maison ? La réponse dépend bien évidemment de l’âge de votre chien et de son éducation.

Un chiot de seulement quelques mois ne peut pas se retenir toute la journée ; il doit faire ses besoins toutes les 2 à 3 heures. Par ailleurs, il ne peut pas rester seul sans surveillance plus d’une heure. La question ne se pose donc pas vraiment. Si vous venez tout juste d’adopter un chiot, il vous faudra très probablement poser des jours de congé.

Chiot qui regarde sa flaque de pipi par terre
gettyimages.fr

Plus le chien grandit, plus il parvient à se retenir longtemps. Les chiens adultes bien éduqués et en bonne santé peuvent se retenir entre 6 et 8 heures, seulement parce qu’on leur a appris la propreté. Malheureusement, quand le chien est âgé, il peut souffrir d’incontinence. Dans ce cas, limitez vos périodes d’absence et songez aux couches et alaises pour chiens.

Sachez que l’horloge interne de votre chien se règle en fonction de votre quotidien.

Si vous le sortez à des heures régulières pour qu’il fasse ses besoins, il n’en ressentira probablement pas l’envie entre ces sorties. Instaurez une routine, avec des heures fixes, pour que votre chien s’adapte plus facilement à la situation.

Chien qui regarde par la fenêtre d'un salon, debout sur le canapé
gettyimages.fr

Comment habituer mon chien à ces périodes de solitude ?

Votre chien ne peut pas rester seul sur une longue période du jour au lendemain. Il doit s’habituer progressivement. Ce temps d’adaptation est primordial au bien-être de votre animal de compagnie ; vous ne devez pas le négliger.

Si vous avez un chiot, commencez à l’habituer petit à petit dès ses 8 mois.

Laissez-le quelques minutes seul en partant dans une autre pièce ou en quittant la maison. Puis quelques heures, une demi-journée et enfin une journée entière (c’est-à-dire idéalement 5 heures pour un chiot). Réalisez cet exercice même les weekends, puisque les chiens n’ont pas la même notion de la semaine que nous.

Si vous adoptez un chien adulte qui n’a pas eu l’habitude de rester seul ou si vous changez soudainement votre routine parce que vous venez de trouver un travail, un processus de désensibilisation est nécessaire. Comme pour le chiot, vous devez prolonger les périodes d’absence progressivement, jusqu’à ce que le chien comprenne votre rythme de vie (départ et retour du travail). Si, au début, il peut se montrer triste et malheureux, il s’adaptera peu à peu à cette nouvelle organisation.

Comment garantir le bien-être de mon chien quand je suis au travail ?

Beaucoup de personnes se sentent coupables d’abandonner leur chien le temps de leur journée au travail et c’est un sentiment bien normal. Pourtant, sachez que votre toutou passe la plupart du temps à dormir. Et, plus il dort, plus il a de l’énergie à dépenser. Le plus important, c’est donc le temps que vous lui accordez en votre présence.

Chiot qui dort sur le parquet
gettyimages.fr

Voici quelques idées reçues qui ne garantissent pas le bien-être de votre chien en votre absence :

  • Prendre un autre chien ou un chat pour lui tenir compagnie : vos animaux ne s’amuseront pas plus ensemble en votre absence. Au lieu d’un chien qui dort, vous en aurez simplement deux.
  • Lui offrir des jouets pour qu’il s’amuse : les jouets sont seulement efficaces quand vous êtes là pour jouer avec votre chien. Les os, les peluches et les balles ne peuvent pas divertir un chien plus de quelques minutes s’il est seul.
  • Le laisser à l’extérieur pour qu’il ait plus d’espace : si ça parait être une bonne idée, vous ne pouvez néanmoins pas laisser votre chien à l’extérieur trop longtemps sans surveillance. Vous n’êtes jamais à l’abri d’une fuite, d’un vol ou d’une blessure. Et, si votre chien aboie toute la journée, le voisinage pourrait se plaindre.

Lorsqu’un chien est malheureux, il aboie régulièrement pendant votre absence, détruit le matériel de la maison ou bien fait ses besoins n’importe où. Ces réactions sont normales et vous indiquent seulement qu’il est temps de vous organiser autrement. Si le comportement de votre chien est plus inquiétant (blessure volontaire, tentative de fugue, les 100 pas devant un mur ou une porte), faites appel à un éducateur canin.

Chien qui regarde par la fenêtre derrière un grand rideau blanc
gettyimages

Pourquoi les promenades sont-elles si importantes ?

Pour garantir le bien-être de votre chien malgré des journées solitaires, il faut impérativement soigner la qualité du temps que vous passez avec lui. Un chien a besoin d’attention, d’interactions et de moments privilégiés au grand air.

Si vous devez laisser votre chien seul à la maison pendant 6 ou 8 heures par jour, promenez-le au moins 1 heure avant et après votre départ. La promenade du matin est essentielle car votre chien pourra se dépenser avant une forte période d’inactivité. Le soir, en rentrant du travail, partez pour une nouvelle longue balade et n’hésitez pas à le sortir à nouveau pendant 20 ou 30 minutes juste avant le coucher.

Chien avec une laisse dans la bouche qui tente d'attirer l'attention de sa maîtresse
gettyimages.fr

Certains propriétaires pensent que le but principal d’une balade est de faire marcher et courir le chien. Ce n’est pas vrai.

La promenade participe avant tout à l’exploration olfactive de votre chien.

Ne tirez pas sur la laisse pour forcer votre chien à avancer ; laissez-le renifler ce qu’il souhaite, c’est comme ça qu’il s’amuse le plus.

Pensez à changer de parcours pour de nouvelles découvertes et privilégiez les grands espaces où votre chien peut se défouler à son aise. Vous pouvez également faire appel aux services d’un dog sitter pour accorder une promenade supplémentaire à votre chien en votre absence, par exemple, en début d’après-midi.

Chiot qui court dans un couloir
gettyimages.fr

Existe-t-il des races de chiens plus à même de rester seul ?

Comme nous l’avons dit au début de cet article, les chiens ne sont pas faits pour rester seuls et cela ne dépend pas de leur race. Tous les chiens sont des animaux actifs, qui ont besoin de se dépenser et d’interagir avec les humains.

Si certains chiens supportent un peu mieux la solitude que d’autres, il s’agit avant tout d’une différence de caractère et d’éducation. Néanmoins, il est vrai que les chiens de course ont un instinct plus énergique et supportent mal de rester seuls, cloîtrés dans une maison, sans pouvoir se dépenser. Si vous savez que votre emploi du temps ne vous permet pas de passer du temps avec votre chien en journée, n’optez pas pour une race sportive.

Finalement, si votre chien s’adapte à votre emploi du temps, vous devez vous adapter aux besoins de votre chien. C’est-à-dire qu’il vous faut vous organiser pour offrir le meilleur confort à votre toutou, malgré vos obligations professionnelles et personnelles. Un chien ne peut pas rester seul plus de 8 heures ; ce serait alors de la maltraitance. Et, pour une aussi longue période, vous devez obligatoirement faire des promenades longues et de qualité.