Santé du chien

Comment soigner son chien grâce à l’homéopathie ?

Chiot malade avec une bouillotte sur la tête et un thermomètre dans la gueule
gettyimages.fr

L’homéopathie, médecine douce, a séduit beaucoup de personnes grâce à des résultats rapides et positifs. Pour les chiens, ce traitement naturel est encore peu répandu. Pourtant, l’homéopathie canine peut soigner de nombreux troubles du comportement et de nombreux maux chez nos animaux de compagnie. Dans cet article, nous vous expliquons tout de A à Z sur cette médecine alternative.

 

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie est une médecine alternative à l’approche douce, qui utilise les bienfaits des produits naturels, à l’origine végétale, animale ou minérale. Comme l’explique le Mag Bulle Bleue, l’étymologie du mot « homéopathie » est composée de deux termes grecs : « homoios » qui signifie « semblable » et « pathos » qui signifie « souffrance » et, dans ce cas, « maladie ».

Les trois règles de l’homéopathie

Le nom correspond parfaitement à la pratique de cette médecine. En effet, l’homéopathie répond à ces trois règles :

  • La loi de la similitude : on soigne le mal par le mal en administrant au patient des substances qui sont à l’origine des symptômes.
  • La loi de l’individualisation : on personnalise le traitement en fonction de l’ensemble des symptômes du patient, pas uniquement ceux de la maladie diagnostiquée.
  • Le principe des dilutions infinitésimales : on dilue les substances à l’extrême en secouant énergiquement le flacon pour une médication douce et efficace.
Pharmacien qui tient un flacon de granules homéopathiques dans sa main
gettyimages.fr

Soigner les semblables par les semblables

Ce qu’il faut retenir, c’est que la devise de l’homéopathie est :

 « Il faut soigner les semblables par les semblables. ».

En médecine conventionnelle, on utilise des substances opposées aux substances génératrices des symptômes. Si le chien est nerveux, on lui administre un tranquillisant ; s’il est constipé, on lui prescrit un laxatif ; s’il souffre d’une indigestion, on lui donne un anti-inflammatoire pour l’intestin.

L’homéopathie résonne autrement. On introduit dans le corps la même substance qui a provoqué en premier lieu les symptômes. Par exemple, pour des démangeaisons, on prescrit un produit dilué à base de plantes urticaires. Le but est d’activer le mécanisme de défense de l’organisme.

Médication sérieuse VS placebo

Beaucoup de personnes sont méfiants envers l’homéopathie car peu d’études scientifiques prouvent leur efficacité, notamment en médecine canine. Ce traitement naturel fait donc débat et son succès est parfois associé à l’effet placebo.

Les adeptes de cette médecine sont pourtant formels : l’homéopathie a de réels bienfaits préventifs. Elle est particulièrement efficace en prévention, pour renforcer le système immunitaire et limiter le développement d’une maladie. Souvent utilisés comme calmants, les traitements homéopathiques ont des effets apaisants, idéals pour réduire la douleur des troubles mineurs.

Chien qui se gratte l'oreille
gettyimages.fr

 

Quels troubles peut soigner l’homéopathie canine ?

On parle de troubles car l’homéopathie ne guérit pas les maladies sérieuses au stade avancé. Si vous optez pour l’homéopathie canine, votre chien devra tout de même passer par la case vétérinaire et, s’il est gravement malade, le traitement prescrit par le spécialiste prévaut sur l’homéopathie.

L’homéopathie peut néanmoins soigner des problèmes de santé mineurs.

  • Les problèmes articulaires liés à la vieillesse de l’animal (douleur dû à l’arthrose)
  • Les problèmes urinaires
  • Les démangeaisons liées à une réaction allergique ou à la présence de tiques
  • Les troubles cardio-respiratoires
  • Les douleurs liées à des hématomes

L’homéopathie peut également avoir un impact sur le comportement d’un animal et avoir des bienfaits thérapeutiques. Cette médecine est connue pour réduire :

  • La fatigue des chiens qui ont des troubles du sommeil
  • Le stress des chiens anxieux ou peureux
  • L’agressivité des chiens toujours sur la défensive

 

Qui peut prescrire un traitement homéopathique pour mon chien ?

Si l’homéopathie se prête bien à l’automédication, elle est fortement déconseillée, même s’il existe des produits vendus en pharmacie, en grande surface ou dans les magasins pour animaux. Pour soigner votre chien et établir un diagnostic précis, vous devez toujours faire appel à un spécialiste.

Deux vétérinaires qui examinent un chien
gettyimages.fr

Comme nous vous l’avons dit, une visite chez le vétérinaire conventionnel est obligatoire. Si votre chien est atteint d’une maladie sérieuse et dispose déjà d’un lourd traitement, l’homéopathie ne doit pas remplacer les médicaments prescrits par le vétérinaire.

Il existe toutefois des vétérinaires homéopathes ou naturopathes qui pourront vous prescrire une médication naturelle pour certains troubles de la santé de votre chien. Attention, en France, ce métier n’est pas réglementé et vous pouvez facilement tomber sur un vétérinaire naturopathe peu ou pas du tout qualifié. Assurez-vous que la personne que vous souhaitez consulter soit diplômé et lisez les différents avis disponibles sur Internet.

 

Comment administrer les médicaments à mon chien ?

Lorsque vous disposez d’une ordonnance, vous pouvez vous procurer les bons médicaments en pharmacie. La médicamentation homéopathique est réalisée dans les mêmes laboratoires que celle pour les hommes. Ainsi, ne vous étonnez pas si votre vétérinaire prescrit un traitement dit « humain » pour votre chien. L’homéopathie canine étant encore discrète, la plupart des formules créées pour les hommes sont davantage disponibles et il existe peu, voire pas, de différences entre les deux.

Flacon et granules homéopathiques
gettyimages.fr

Les médicaments homéopathiques sont généralement vendus sous forme de sirop, de granules ou de gélules dans les pharmacies. Certains granules ayant un léger goût sucré, les chiens sont plus enclins à les avaler, les voyant parfois même comme une friandise. Si votre chien est réticent, vous pouvez diluer les granules ou la substance des gélules dans de l’eau ou bien les mêler à de la nourriture pour chien. Pour le sirop, utilisez une pipette ou une seringue pour que votre chien ingurgite peu à peu toute la solution.

Généralement, un petit chien consomme entre 3 et 5 granules par prise, alors qu’un grand en consomme entre 5 et 10. Il s’agit néanmoins d’une moyenne : le mieux est de suivre les indications du vétérinaire. La prise des médicaments homéopathiques dépend du poids de votre chien, des troubles dont il souffre, de son parcours médical et de son régime alimentaire.

L’homéopathie canine, une bonne ou mauvaise idée ? La médecine douce ne peut pas faire de mal à votre chien si vous l’utilisez avec précaution, sous les conseils d’un spécialiste diplômé. Si vous préférez soigner votre toutou avec des médicaments naturels, il s’agit d’une bonne alternative à la médecine conventionnelle, efficace en prévention. Vous pouvez également vous renseigner sur la massothérapie et sur la phytothérapie, deux autres médecines naturelles pour favoriser la santé du chien.