Santé du chien

Vaccin pour chien : pourquoi et quand faire vacciner son chien ?

vacciner son chien

Pour que votre chien reste en bonne forme longtemps, il est conseillé de le faire vacciner contre les maladies les plus courantes ou les plus graves. En outre, la vaccination de votre animal est obligatoire dans certains cas.

Vaccin pour chien : est-il obligatoire en France ?

Tout comme la vermifugation, en France, la vaccination n’est pas obligatoire d’un point de vue légal, à part dans certains cas précis, détaillés ci-dessous. Dans les autres situations, c’est au propriétaire de décider s’il veut faire ou non vacciner son chien. Sachez néanmoins que si vous souhaitez le confier à une pension canine pendant votre absence, les responsables de celle-ci pourront exiger qu’il soit à jour des rappels de ses vaccins. En outre, les vaccins pour chien ne sont pas seulement nécessaires pour faire garder votre animal : ils permettent avant tout de protéger le chien contre des maladies qui peuvent être mortelles. Votre vétérinaire vous fournira un « passeport pour animal de compagnie », qui établira que votre animal est à jour de ses vaccins – et est très utile pour se souvenir de la date de rappel annuel des vaccins à effectuer.

Quels sont les vaccins fortement recommandés pour votre chien ?

Votre vétérinaire vous conseillera sans doute de faire vacciner votre animal contre certaines maladies très répandues partout en France, afin de préserver la bonne santé du chien le plus longtemps possible, notamment s’il constate que son système immunitaire est fragile. Toutefois, sachez qu’aucune vaccination n’est obligatoire pour les chiens qui ne quittent pas le territoire français ou n’appartiennent pas aux catégories dites dangereuses.

Vaccin contre la maladie de Carré

Le vaccin pour chien contre la maladie de Carré est l’un des plus importants. La maladie de Carré est une maladie mortelle dans la moitié des cas environ. Il s’agit en outre d’une pathologie contagieuse canine, dont le virus se transmet simplement en respirant l’air qui le contient ou par contact avec un autre animal infecté par le virus. Si les défenses immunitaires du chien sont assez solides, il peut survivre à la maladie de Carré sans avoir été vacciné, mais s’il s’agit d’un chiot ou d’un chien immunodéprimé, il peut mourir dans les 15 jours ou le mois qui suit l’infection.

Vaccin contre l’hépatite de Rubarth

Le vaccin pour chien contre l’hépatite de Rubarth est également recommandé, même si elle est aujourd’hui moins fréquente que par le passé, car les chiens sont en majorité vaccinés contre cette hépatite contagieuse qui peut être mortelle. Aussi appelée « hépatite infectieuse canine », elle se transmet par l’ingestion d’excréments, d’urine ou de salive contaminés. Environ un chien non vacciné sur cinq, atteint de cette maladie, y succombe.

Vaccin contre la parvovirose

La parvovirose ressemble à une gastro-entérite hémorragique qui est souvent fatale au chiot. Un à deux chiens non vaccinés sur dix atteints de parvovirose meurent des suites de cette maladie virale, qui se transmet lorsque le chien mange les excréments d’un chien contaminé ou touche un objet qui a été infecté par un autre chien malade. Le virus est en effet particulièrement résistant.

Quels sont les vaccins pour chien qui peuvent aussi être recommandés ?

D’autres vaccins peuvent être conseillés selon votre mode de vie, ou le lieu où vous résidez ou partez en vacances avec votre chien (et votre chat).

Vaccin contre la piroplasmose

Cette maladie se transmet par la piqûre d’une tique. Si le risque de contracter cette maladie pour un chien d’appartement est moindre, en revanche, les chiens qui vivent à la campagne ou accompagnent leurs maîtres dans de grandes balades en forêt devraient pouvoir être vaccinés. Le parasite injecté par la tique détruit les globules rouges du chien et peut mener à une insuffisance rénale et/ou hépatique et une anémie. Le seul moyen de protéger efficacement votre chien contre la piroplasmose est de le faire vacciner.

Vaccin contre la leptospirose

La leptospirose est due à une bactérie qui se transmet par l’urine, une plaie, la morsure, le placenta d’un animal infecté, ou encore en mangeant la viande d’un animal atteint de cette maladie. Elle est difficile à diagnostiquer. La leptospirose conduit à une insuffisance rénale et hépatique. La guérison est possible, mais elle demande un traitement très lourd.

Vaccin contre la toux du chenil

Le vaccin contre la toux du chenil est exigé lorsque vous confiez votre animal à une pension canine. Elle se transmet par l’inhalation de l’air contenant les particules porteuses de cette maladie respiratoire, très contagieuse lorsque les chiens sont regroupés dans des endroits collectifs. La plupart des chiens atteints de cette maladie guérissent après un traitement adapté.

Vaccin contre la leishmaniose

La leishmaniose se transmet par piqûre du phlébotome, un moucheron des zones méditerranéennes. Cette maladie est incurable et entraîne la mort de l’animal au bout d’environ deux ans. Le vaccin contre la leishmaniose est donc conseillé pour les animaux qui vivent dans le sud de la France ou voyagent dans les pays de l’arc méditerranéen.

Vaccin pour chien : dans quels cas la vaccination canine est-elle obligatoire ?

La vaccination contre la rage est obligatoire pour votre chien :

  • en cas de voyage à l’étranger avec votre animal, dès lors que vous passez les frontières de la France ;
  • si vous possédez un animal appartenant aux races des chiens de catégories 1 et 2, qui sont considérés comme des « chiens dangereux ».