Vivre avec un chien

Comment bien nourrir son chien ?

Pour que son animal de compagnie soit en bonne santé, il est essentiel de veiller à sa forme physique, notamment avec des activités et des jeux. Une alimentation saine et équilibrée est également un facteur déterminant à ne pas négliger. Comment nourrir son chien naturellement ? Est-il possible de lui proposer des repas de qualité sans croquettes ?

Se renseigner sur les besoins nutritionnels de son chien

Avant de proposer un régime particulier à son animal de compagnie, il convient de connaître ses besoins nutritionnels. L’alimentation des chiens dépend essentiellement de leur poids, de leur race et de leur âge. Par exemple, un chien âgé présente une alimentation différente de celle d’un chiot. On peut aussi s’attarder sur son cadre de vie et son activité physique. Plus il réalise des exercices ou des sorties avec son maître, plus il brûle des calories. En complément d’une attention toute particulière accordée à sa nourriture, il doit disposer d’une eau propre et régulièrement changée.

Quels apports nutritionnels fournir pour les rations journalières ?

Concrètement, nourrir son chien sans croquettes demande de respecter des proportions précises en matière d’apports caloriques et nutritionnels. Son régime se compose majoritairement de protéines que l’on retrouve dans les viandes et les poissons. Cela représente près de 75 % de son alimentation. Les besoins en fibres, légumes et fruits constituent 15 à 20 % de ses rations quotidiennes. La part restante peut être assimilée à d’autres aliments tels que des friandises, qui sont susceptibles d’avoir un effet bénéfique par exemple sur l’entretien des dents et la prévention de l’apparition de tartre.

A lire : Mon chien ne veut plus manger ses croquettes

Quels sont les avantages à nourrir un chien sans croquettes ?

Proposer une alimentation pour chien sans croquettes présente de nombreux atouts pour la santé de l’animal :

  • ses défenses immunitaires sont renforcées ;
  • sa musculature se développe, tendons et ligaments sont plus robustes ;
  • les problèmes alimentaires et les risques d’allergies sont considérablement réduits ;
  • il est moins sujet à une infestation parasitaire.

On peut également évoquer un pelage brillant, ainsi qu’un sentiment de satiété qui évite les chapardages. Pour le propriétaire, il est plus facile de moduler la quantité de nourriture tout en ayant une parfaite connaissance de la qualité et de la provenance des aliments.

Qu’est-ce que le BARF, pour nourrir son chien sans croquettes ?

L’une des grandes tendances actuelles pour nourrir son chien naturellement est le BARF (littéralement « nourriture crue biologiquement appropriée »). Il s’agit d’un concept qui promeut un régime à base d’aliments frais servis crus. Il n’est donc pas nécessaire de réaliser des préparations particulières. On peut même varier les menus en alternant les viandes (avec des abats), les poissons et, dans une moindre mesure, les fruits et les légumes.

L’objectif est de proposer une nourriture appropriée à l’instinct de l’animal en évitant toute transformation ou la présence d’additifs inutiles, voire nocifs. Il est toutefois recommandé de consulter son vétérinaire avant de se lancer pour s’informer sur d’éventuels risques, comme les infections parasitaires si l’on ne connaît pas bien la provenance des aliments.

Les pâtes sont-elles bonnes pour les chiens ?

En l’absence de croquettes, il est possible de se tourner vers les pâtes pour son animal de compagnie. Il s’agit d’une alternative complémentaire qui ne peut suffire à elle seule dans le régime alimentaire du chien. Si les pâtes sont la principale source de nourriture, il y a risque de surpoids. Des troubles digestifs et une intolérance à certains ingrédients, comme le gluten, peuvent survenir.

Il existe des produits spécialement élaborés pour eux. Néanmoins, ceux-ci se composent généralement d’une sauce calorique. Si l’on souhaite s’affranchir de l’offre industrielle, il est préférable de les préparer soi-même en observant les précautions d’usage pour le chien. Avant de réaliser un repas fait maison pour chien, il est indispensable de se renseigner sur les aliments toxiques ou nocifs pour son métabolisme.

La nourriture à proscrire dans le régime alimentaire de son chien

S’il est important de savoir comment nourrir son chien, il est également indispensable de connaître les aliments nocifs pour sa santé. Ainsi, on évite de lui donner les restes de son propre repas. L’apport conséquent en glucides et lipides lui est inadapté. De même, la présence de sel en trop grande quantité est nuisible : en tant que condiment, il provoque de la déshydratation et des problèmes cardiaques. Des risques d’obésité, de diabète et de troubles digestifs sont susceptibles de se manifester. En aucune circonstance, la nourriture pour chien ne doit comporter les aliments suivants :

  • le thé, le café et le chocolat ;
  • l’ail et les oignons ;
  • certains légumes : poireaux, aubergines, choux de Bruxelles… ;
  • quelques fruits : tomates vertes, grenades, citrons, oranges, kakis… ;
  • les fruits secs ;
  • les laitages ;
  • les sucreries ;
  • les repas préparés à base d’épices ;
  • les œufs crus.

Ceci ne constitue pas une liste exhaustive. Il est conseillé de bien se renseigner, notamment auprès d’un spécialiste de la nutrition du chien, avant de changer le régime alimentaire de son animal de compagnie.

Faire la nourriture pour son chien : une bonne idée ?

Si elle nécessite une attention particulière, la nourriture pour chien faite maison demeure saine et permet de varier les menus, ainsi que les apports nutritifs qui en découlent. Il est possible de créer soi-même ses recettes, ou d’obtenir des idées de repas en s’informant sur le web, toujours dans le respect des proportions recommandées. Certaines sources ne prennent pas en considération les restrictions ou les préconisations évoquées précédemment.

Il faut donc vérifier la pertinence et le contenu des recettes avant de se lancer pour nourrir son chien sans croquettes. Pour s’assurer que le régime convient, il est préférable de se tourner vers son vétérinaire, car ce professionnel est parfaitement au fait des risques alimentaires. Si l’animal est suivi, le vétérinaire connaît son profil, et est en mesure d’adapter personnellement son régime alimentaire.

Que retenir d’une bonne alimentation pour chien sans croquettes ?

Il n’existe pas de règles prédéfinies pour privilégier une solution plutôt qu’une autre. Une alimentation canine naturelle est avant tout celle qui correspond à l’animal et préserve sa santé. Au-delà des bienfaits pour son organisme, il ne faut pas négliger les saveurs. S’il n’est pas au goût du chien, un repas équilibré sera gaspillé, d’où la nécessité de s’adapter et de tester différentes solutions avant d’arrêter son choix sur la plus pertinente.