Vivre avec un chien

Mon chien a peur des gens

Chien inquiet

Les chiens, comme les humains, ont tous leur petit caractère : certains sont plutôt joyeux, d’autres grognons et d’autres encore peuvent se montrer particulièrement peureux. Comment faire dans ce cas ? Comment éviter que son chien ne soit effrayé par des inconnus ? Quels exercices effectuer pour faire en sorte qu’un chien n’ait plus peur des gens ?

DogDog vous dit tout dans cet article !

Mon chien a peur des gens : identifier l’origine de la peur de son chien

Il vous faut déjà déterminer de qui précisément votre chien a peur. De tout monde sans distinction ? Ou manifeste-t-il une peur plus « ciblée » ?

Certains chiens pourront en effet se montrer particulièrement effrayés par un groupe d’individus bien particuliers : les personnes en uniformes, les hommes, les femmes, les enfants… Si un chien présente une peur ciblée, sans doute celle-ci est-elle liée à un événement traumatisant. Le chien aura vécu un moment difficile à cause d’une personne en particulier, qui l’aura battu par exemple, et associera donc ce genre de personne à quelque chose de négatif.

En revanche, si un chien a peur de tous les êtres humains qu’il croise, on peut alors penser qu’il n’a tout simplement pas suffisamment été sociabilisé lorsqu’il était jeune. Les chiens possèdent un fort instinct de survie : ce qu’ils ne connaissent pas leur semblera toujours dangereux et ils chercheront alors à s’en prémunir.

Quelle attitude adopter quand mon chien a peur des gens ?

Vous devez à tout prix éviter de changer votre attitude lorsque votre chien semble effrayé. Nos animaux sont en effet de véritables radars à émotions et si un chien sent votre stress, lui aussi finira par l’éprouver. De la même manière, si vous caressez votre chien ou le rassurez lorsqu’il présente des signes de peur, il associera ce comportement de votre part à une sorte de « validation » de sa peur. Il pensera que si vous le rassurez, c’est qu’il a raison d’avoir peur.

Vous devez donc continuer à agir de manière naturelle, sans prêter attention plus que cela à votre animal. Si celui-ci vous sent confiant et sûr de vous, il finira par comprendre qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter !

En revanche, ce n’est pas pour autant que vous devez forcer votre chien à faire quelque chose qu’il refuse. Si un chien commence à montrer des signes de peur à l’approche d’un groupe de personnes, agissez normalement avec lui, continuez à jouer par exemple, mais modifiez votre itinéraire par la même occasion.

On n’obtient jamais de bons résultats en forçant un animal !

Sachez également qu’un animal qui a peur peut se montrer totalement imprévisible et devenir hargneux. Si des passants souhaitent se rapprocher de votre chien ou le caresser, empêchez-les de le faire : votre chien doit comprendre que vous le protégez, et vous devez de votre côté éviter les contacts trop directs tant que votre animal n’est pas prêt à les accepter.

Chien peureux

Comment aider mon chien à ne plus avoir peur des gens ?

Pour habituer votre chien à être en contact avec d’autres personnes, vous devez y aller progressivement. L’idéal est de vous faire aider de quelques amis, qui joueront le rôle de personnes croisées au hasard dans la rue.

Chez soi

Vous devrez vous placer chez vous, et accueillir une personne inconnue, qui pourra par exemple aller s’asseoir dans le canapé de votre salon. Cette personne ne devra pas porter une attention particulière à votre chien : ni le caresser, ni le regarder ou lui parler. De votre côté, vous aussi devrez ignorer votre animal. Celui-ci se montrera certainement craintif les premiers temps, mais en répétant l’exercice plusieurs fois par semaine, à raison de 15 ou 20 minutes à chaque fois, votre chien finira par s’habituer à la présence de cette personne étrangère dans son foyer.

Si vous l’ignorez, il ira alors par quérir un peu d’attention auprès de cette personne, qui pourra alors le récompenser en lui donnant une petite friandise !

En extérieur

Cet exercice peut également s’effectuer dans un parc ou un autre lieu en extérieur : le seul impératif est ce que cet endroit ne doit pas être particulièrement fréquenté. Plonger un chien dans un bain de foule ne permettra pas de lui ôter sa peur, bien au contraire ! Celui-ci risquerait plutôt de mal réagir et de devenir agressif et dangereux.

Si vous souhaitez effectuer cet exercice dehors, le mieux est de le faire après une balade : votre chien aura ainsi pu se détendre et se défouler. Placez-vous dans un coin tranquille et jouez avec votre animal, tout en demandant à l’un de vos amis de se tenir à bonne distance, mais de façon à rester visible. Si votre animal associe cette présence lointaine au jeu, qui est positif, il finira par considérer cette personne comme sans danger.

Vous pourrez alors progressivement vous rapprocher de votre ami, tout en continuant la séance de jeu. Dès que votre animal présente des signes d’anxiété, cessez de vous rapprocher. N’oubliez pas que cela doit se faire de manière progressive, en procédant par séances courtes : l’objectif n’est surtout pas de stresser votre animal !

Comment éviter qu’un chiot devienne peureux ?

La période de sociabilisation d’un chiot s’étend de ses 1 mois à ses 3 mois. Si vous adoptez un chien provenant d’un élevage, vous devez donc impérativement vous renseigner sur la manière dont sont traitées les plus jeunes pensionnaires. Sont-ils uniquement en contact avec leur mère ? Rencontrent-ils d’autres chiens ? Profitent-ils d’une présence humaine régulière ?

Chiot peureux

De la même manière, lorsque vous ramènerez votre petit animal à la maison, vous devrez veiller à poursuivre sa phase de sociabilisation : il faut lui faire découvrir le maximum de personnes et de lieux possible! C’est en grandissant que les votre chiot développera certains mécanismes de peur. S’il a pu vivre une « enfance » stimulée, il sera tout simplement moins effrayé par tout ce qui lui est inconnu.

Apprenez à mieux décrypter les signaux de peur chez votre chien avec notre article sur le langage corporel du chien.

Source images : Unsplash