Vivre avec un chien

Adopter un chien à la SPA : nos conseils

berger allemand allongé dans un chenil

En France, de nombreuses personnes ont un animal de compagnie chez eux. En 2019, on comptait plus de 9 millions de chiens dans l’Hexagone ! De plus en de plus de Français décident d’adopter leur chien en refuge, comme à la SPA. Cet acte permet d’offrir à des animaux abandonnés un nouveau foyer rempli d’amour. Néanmoins, avant toute adoption il est important de prendre plusieurs facteurs en compte. Voici donc nos 4 conseils pour adopter un chien à la SPA.

Conseil n°1 : bien réfléchir

Adopter un animal de compagnie n’est pas un acte anodin. Un chien vit en moyenne 10 à 15 ans. C’est donc un engagement important auquel il faut bien réfléchir avant de vous lancer. Évitez donc d’offrir un animal en cadeau à Noël, par exemple. Le choix d’adopter un compagnon à poil doit venir de la personne qui va l’accueillir.

À savoir : Selon 30 millions d’amis, 100 000 animaux sont abandonnés chaque année en France.

Avant d’adopter un chien à la SPA, demandez-vous si vous avez suffisamment de temps à lui consacrer pour jouer avec lui, pour l’éduquer et le promener. Faites également attention à la race que vous allez adopter. Il est déconseillé de vivre dans un appartement avec un berger allemand, par exemple.

Conseil n°2 : établir un premier contact en refuge

Vous avez bien réfléchi et vous êtes prêt à adopter un chien ? Vous pouvez désormais vous rendre sur le site internet de la SPA pour trouver l’animal qui fera partie de votre famille. Il est également possible de vous rendre directement dans le refuge le plus proche de chez vous pour voir les chiens disponibles à l’adoption.

À savoir : la SPA compte 62 refuges et 12 dispensaires à travers la France.

Lorsque vous avez fait votre choix, il est temps d’établir le premier contact. Celui-ci se fera en refuge pour que la rencontre se passe dans un cadre sécurisant pour le chien. Il est important de venir avec tous les membres de votre famille ainsi que vos autres animaux de compagnie pour que votre futur animal s’adapte plus facilement.

Conseil n°3 : bien s’organiser avant l’arrivée du chien

chien endormi dans son panier

Une fois le premier contact réalisé avec succès et le règlement des frais d’adoption effectué, vous pouvez enfin ramener votre chien chez vous. À ce stade, votre logement doit déjà être prêt à accueillir votre nouveau compagnon. Tous les achats nécessaires doivent donc avoir été faits en amont, que ce soit le panier, les croquettes ou encore les jouets.

Gardez en tête que les changements d’environnement sont difficiles pour les animaux. Il se peut que votre chien fasse des bêtises ou qu’il ne soit pas propre tout de suite. Faites preuve de patience et laissez à votre animal le temps de s’adapter. La patience est d’autant plus importante avec les chiens issus de refuge car ils peuvent avoir vécus des traumatismes.

Lire aussi : Comment éduquer son chien ?

Conseil n°4 : mettre en place des règles et des rituels

Contrairement aux idées reçues, les chiens issus de refuge ne sont pas plus agressifs que les autres. Certains ont eu une vie difficile mais cela ne signifie pas qu’ils sont plus difficiles à éduquer. En effet, les chiens ont une grande capacité d’adaptation.

Pour que tout se passe pour le mieux, réfléchissez aux règles que vous souhaitez établir avant l’arrivée de votre animal dans votre foyer. Un chien a besoin d’un cadre et d’interdits clairs. Sinon, il lui sera difficile de comprendre et de respecter vos limites.

Pour l’éducation de votre chien, privilégiez l’éducation positive qui fonctionne par récompenses. Plutôt que de punir quand il fait quelque chose de mal, récompensez votre animal avec des friandises et des caresses lorsqu’il réussit quelque chose.

À savoir : si des problèmes persistent, n’hésitez pas à vous inscrire à un stage d’éducation canine.

Images : Pexels