Races de chien

Chiens de chasse : lesquels sont les meilleurs ?

Avant d’être un animal de compagnie, le chien a longtemps été un allié pour le travail, mais aussi pour la chasse. Et lorsqu’il est question d’établir le classement des meilleurs chiens de chasse, les choses se révèlent très compliquées. En effet, le terme de « chien de chasse » est très vague. Du cerf au renard en passant par le sanglier, il existe une immense variété de gibier. Un chien se révélera un bon compagnon de chasse si sa morphologie, son endurance et son tempérament sont en adéquation avec votre gibier de prédilection !

Les chiens d’arrêt

Le chien d’arrêt a pour mission de débusquer le gibier et de l’arrêter, jusqu’à ce que son maître arrive pour le tuer. Cette mission implique docilité et intelligence, puisque le chien doit se tenir tranquille lorsque le chasseur tire. On distingue deux types de chiens d’arrêt : les continentaux et les britanniques, spécialistes des grandes étendues et des plaines. Parmi les races les plus douées, on distingue les épagneuls – breton, français, picard et de Pont-Audemer – ainsi que le braque allemand et le setter.

Les chiens courants

Le chien courant a un rôle particulier, puisqu’il est chargé de poursuivre et de retrouver le gibier blessé. Pour cela, il poursuit principalement le gibier à l’odeur, sans le voir, tout en donnant de la voix. Un bon chien de chasse à courre est donc doté d’un odorat puissant et d’une belle endurance. Parmi les meilleurs de la discipline, on compte le poitevin, spécialiste du gros gibier, le billy, capable de couvrir jusqu’à 50 km par jour et le grand bleu de Gascogne, idéal pour chasser le cerf et le sanglier.

Les chiens leveurs de gibier

Le leveur de gibier doit être capable de se déplacer dans la broussaille et les taillis, là où il lève le plus souvent le gibier. Ses proies de prédilection sont les lapins et les oiseaux, notamment la bécasse. Il doit être docile, puisque sa mission est exclusivement de débusquer le gibier, puis de le rapporter lorsqu’il a été abattu, et non de le poursuivre. La vedette de cette discipline est sans aucun doute le cocker spaniel, un petit chien compact, robuste et plein d’énergie. Le springer spaniel – ou springer anglais – est un sérieux concurrent : rapide et extrêmement endurant, il est aussi instinctivement prédisposé à lever le gibier et à le rapporter.

Les chiens de déterrage

Dès l’antiquité, les Romains s’étonnaient de voir des chiens de petite taille qui poursuivaient et tuaient renards et blaireaux jusque dans leurs terriers. Ces petits chiens se distinguaient par leur fort caractère, mais aussi par leur robustesse et par une mâchoire puissante pour un si petit gabarit. Leurs descendants appartiennent à la large famille des chiens terriers. Aujourd’hui comme autrefois, les terriers sont de précieux alliés pour les chasseurs. Parmi les races les plus douées, on trouve le teckel, un petit chien robuste réputé pour son intelligence et pour son endurance, ainsi que le Jack Russell ou encore le fox-terrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *